Aller au contenu

Serge Schoffel Art Premier

Ere Ibeji

Yoruba, Nigéria
XIXème – début du XXème siècle
Bois, anneaux de métal
H. 27,5 cm

Chez les Yoruba, l’entité Orisha des jumeaux Ibeji est apparentée à Shango, car il y a bien longtemps, un alafin d’Oyo, d’où provient le culte Shango, aurait à plusieurs reprises conçu des jumeaux. Jadis craints et honnis comme dans beaucoup de traditions africaines anciennes et même bien au-delà, les jumeaux, dont on dit que leur occurrence est bien plus fréquente dans cette région du monde, ont bénéficié ici d’une inversion d’attitude à leur égard : lorsqu’ils meurent, ils deviennent l’objet d’un culte et leur protection est sollicitée par des attentions et des sacrifices. Les statuettes ere ibeji sont conçues pour recevoir ces attentions, elles sont souvent lavées, transportées insérées dans le pagne des femmes et nourries de « camwood », onguent produit à base de bois de santal africain. Ce traitement répété à maintes reprises confère à ces statuettes leur aspect et leur usure très caractéristique. 

Demande d’informations

Demande d’informations Ere Ibeji

* Champs obligatoires