Aller au contenu

Serge Schoffel Art Premier

Masque de danse Okuyi

Lumbo-Punu, Gabon
XIXème siècle – début du XXème siècle
Bois de kapokier, pigments
H. 28 cm

Publié dans:
Punu. Louis Perrois & Charlotte Grand-Dufay, 2008. Visions d’Afrique, 5 Continents Editions, p. 30 & 139.

Les masques de danse okuyi des Lumbo et des Punu étaient portés lors de rituels nocturnes qui suivaient l’avènement d’un évènement grave dans la communauté, afin de permettre le retour de l’ordre et de rendre la justice. Comme leur pendant noir ikwara, ces masques blancs représentent des femmes décédées et sont particulièrement redoutés dans la communauté. Le porteur, dont le corps était dissimulé par un tissu, apparaissait sur de courtes échasses pendant la cérémonie.

Ce masque, publié dans l’ouvrage Punu, Visions d’Afrique de Charlotte Grand-Dufay et de Louis Perrois, figure une singularité parmi les okuyi classiques. Sa coiffe est représentée par des tresses réparties de chaque côté, et il paraît plus aggressif que la majorité d’entre eux. Son nez aplati rappelle celui des masques Tsogo.

 

Demande d’informations

Demande d’informations Masque de danse Okuyi

* Champs obligatoires